Équipe

Maël Bin

Enseignant du primaire de LSF et en LSF POITIERS

Catherine Bouis

Enseignante du primaire de LSF et en LSF TOULOUSE

Emily Burgunder

Docteur en mathématiques, enseignante-chercheur à l’Université TOULOUSE3

Elodie Cervantes

Étudiante TOULOUSE

Claire Dartyge

Docteur en mathématiques, professeur agrégée, enseignante à l’université TOULOUSE3

Douglas Freire-Carrasqueira

Étudiant TOULOUSE

Roméo Hatchi

Docteur en mathématiques, professeur agrégé, Enseignant de mathématiques en LSF du secondaire PARIS

.

Marie Paule Kellerhals

Enseignante du primaire de LSF et en LSF TOULOUSE

Jimmy Leal de Jesus

Étudiant TOULOUSE

Lauriane Lebon

Enseignante de LSF du secondaire TOULOUSE

Sophy Nattes

Enseignante de mathématiques en LSF du secondaire TOULOUSE

Sandigliane du Sordet

Enseignante de mathématiques en LSF du secondaire LYON

HOMMAGE À PATRICE DALLE

Chercheur, professeur d’université, militant de la Langue des Signes, Président d’IRIS (Institut de Recherches pour l’Implication de la langue des Signes), Président de l’ANPES (Association Nationale de Parents d’Enfants Sourds), humaniste, visionnaire, les qualificatifs ne manquent pas pour désigner Patrice Dalle, l’homme aux multiples casquettes.
Patrice Dalle était convaincu que les enfants sourds devaient bénéficier d’un enseignement dans leur langue naturelle. Il fut à l’origine de la création des classes bilingues de Ramonville, classes qui accueillent aujourd’hui une centaine d’élèves sourds sous la responsabilité de l’Education Nationale. 
Très proche des enseignants en langue des Signes, Patrice Dalle était à l’écoute des besoins et n’avait de cesse de chercher, d’innover et d’expérimenter des outils pour l’enseignement en Langue des Signes.

Lorsque, en 2011, nous décidâmes de nous lancer dans ce qui deviendra, quelques années plus tard Sign’Maths, Patrice Dalle, persuadé que nous allions dans le bon sens, nous proposa un premier outil pour répertorier les signes mathématiques. 

Patrice Dalle nous a quittés en 2014 mais, à travers notre projet, son œuvre continue.

Sur Sign’Maths, il aurait dit : « C’est pas mal mais ce n’est pas parfait, il faut aller plus loin ! »

Car Patrice Dalle, homme humble et modeste, cherchait aussi l’absolu.

REMERCIEMENTS

Interpretis, IRIT (Institut de recherche en informatique de Toulouse, Christophe Collet, Camille Nadal, Juliette Dalle), Gwenn Ly, Jérôme Philippe, Sophie Mazin, Sandrine Piquet, J. Imberdis-Lucca, STIM Sourd France, Fondation Blaise Pascal, CIMI (Centre international de mathématiques et d’informatique de Toulouse), IRES (Institut de recherche pour l’enseignement des sciences) de Toulouse, Université Toulouse 3, Académie de Toulouse, école J. Jaurès de Ramonville, collège A. Malraux de Ramonville, lycée Bellevue de Toulouse, lycée J-P. Sartre de Bron, Académie de Paris.

Contactez-nous

Pour vos questions,
vos retours et vos suggestions